En quelques lignes…


Annie Ebrel Chant, compositions

 

 

Annie Ebrel est née à Lohuec en Centre Bretagne, au nord de la Cornouaille, aux portes du Trégor. Au sein de sa famille on parle breton au naturel. Dans la tradition du pays on chante et on danse aux accents du kan ha diskan. Dès 1983, grâce au chant, elle fait danser et, très vite, contribue à différentes émissions de radio et télévision en langue bretonne ainsi qu’à des formations à la langue et au chant en breton, activités qu’elle poursuit toujours.

Sa participation en 1989 à l’album Aux sources du Barzaz Breiz est la première d’une série de collaborations musicales très diverses, sur scène et dans des enregistrements, depuis son premier album a capella en 1995. L’année suivante, sort l’album du groupe Dibenn puis la rencontre avec le contrebassiste de jazz Riccardo Del Fra marque le début d’une longue et riche collaboration avec entre autre la réalisation de l’album Voulouz Loar (1998). Après avoir réalisé de nombreux disques et spectacles (Roudennoù avec Olivier Ker Ourio, Bijan Chemirani et Pierrick Hardy, D’une mer à l’autre avec la Compagnie marseillaise Rassegna, Teir puis Paotred avec Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo, Tost ha pell avec Lors Jouin), en 2014, elle aborde le théâtre musical en réalisant  Le chant des soupirs à partir de ses souvenirs d’enfance et de jeunesse.

En 2016, Erwan Hamon, Janick Martin et l’Orchestre Symphonique de Bretagne l’invitent pour l’escapade aventureuse d’un Fest-noz symphonique.

 


error: Contenu Protégé